On pourrait croire que je perds la tête, lorsque au détour d'un chemin de campagne, je deviens tout à coup franchement vindicatif envers l'un de mes chiens.

On pourrait croire que je perds la tête, lorsque au détour d'un chemin de campagne, je deviens tout à coup franchement vindicatif envers l'un de mes chiens.

Voyez-vous, je découvre pas à pas et avec délectation la cuisine sauvage. Et il était hors de question ce jour là que mon brave toutou ne vienne souiller une splendide station de poireaux des vignes ! J'en ai donc cueilli une petite poignée, et je me suis dit que je leur réserverai une recette digne de ce nom.

J'hésite d'ailleurs à créer une section Cuisine Sauvage à mon blog, car il est possible que mes prochaines recettes ne relèvent que de l'inspiration de Dame nature. Que voulez-vous, c'est ma nouvelle monomanie ! Nous sommes en pleine période de l'ail des ours et j'ai découvert l'ortie dans tous ses états, avec tous ses bienfaits. Autant dire que je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin puisque j'ai pris conscience que je vivais dans un potager géant dont je ne connaissais pas encore tous les secrets. 

 

Pour ce saumon improvisé, attendez vous à une saveur de noisette grillée, à peine relevée par une pointe acide qui se marie fort bien avec le poisson. Le poireau sauvage apportera une petite note sucrée douce et discrète.

Donc, pour deux personnes, recette assez rapide (15 minutes) :

-  300 gr de tagliatelles fraîches toutes prêtes (Si d'aventure vos les faisiez vous-mêmes, avec le laminoir, et tout, sachez que je vous regarderai avec une infinie admiration !)

- 2 x 100 gr de saumon paré et débité en petits cubes 

- 1 poignée de cives (poireaux sauvages, ou des vignes, ou ciboules...)

- 1 c à s d'huile d'olive

- 1 gousse d'ail écrasée 

- 1 noix de beurre salé

- le jus d'un citron 

- 2 c à s de tahin (beurre de sésame)

- sel, poivre

 

Faîtes bouillir de l'eau salée et immergez-y les tagliatelles. Faîtes cuire, égouttez, réservez. 

Pendant ce temps, préparez vos poireaux sauvages. Epluchez les en sacrifiant les parties les plus vertes en pointe, qui seraient assez dures à la cuisson. Débitez-les en petits tronçons de 1 cm de long. 

Dans une sauteuse faîtes fondre le beurre salé, l'huile d'olive, la gousse d'ail écrasée, vos tronçons de poireaux. Lorsque le tout commence à suer, y déposer les cubes de saumon et faire cuire le tout ensemble pendant 5 minutes en remuant pour que les saveurs se mélangent et que le saumon soit doré partout.

En fin de cuisson, rajouter les 2 cuillères à soupe de tahin avec le jus d'un citron entier, baisser le feu et remuez doucement afin que le tahin fonde et imprègne bien le saumon. Lorsque c'est le cas, coupez le feu, saler, poivrer.

Dressez les assiettes en disposant au fond les tagliatelles, et le saumon en sauce par dessus. 

Personnellement, nous avons mangé ça ce soir en plat unique, à la fois consistant mais pas bourratif pour deux sous. Le dessert était une crème renversée avec un peu de sucre rapadura. 

Bon appétit ! :)

 

 

Un plat à base de jolis petits oignons de printemps, trouvés en bordure de forêt...Un plat à base de jolis petits oignons de printemps, trouvés en bordure de forêt...

Un plat à base de jolis petits oignons de printemps, trouvés en bordure de forêt...

Retour à l'accueil